Je veux être une consom’actrice

· · · · · | INFOS A PARTAGER

… et que mes achats aient du sens.
J’entends que seulement 20% des plastiques sont réellement recyclés en France/en Europe car le reste est brulé, n’étant pas reconnu par les chaines optiques de tri. Appuyons nous sur l’exemple du PET (bouteille de plastique opaque) pour ne pas refaire la même erreur : matériau innovant et moins consommateur de pétrole mais son recyclage n’a pas été prévu avant son lancement…

Une alternative au tout plastique, issu du pétrole ou gaz naturel, existe ! le Bioplastique créé par  Algopack

  • Algoblend® composé de 70% polypropylène (recyclable) et 30% algues brunes et

Ce matériau naturel -français- est peu consommateur d’eau, ne crée pas de déchets toxiques même à échelle industrielle, ne modifie pas le biotop marin, est cultivé localement, capte le CO2 et rejette en mer de l’oxygène, etc. De plus, développer des filières d’algues permet d’apporter des solutions à l’emploi, tout en respectant la biodiversité des zones, et ce, dans le monde entier.

Les applications sont déjà nombreuses mais peuvent s’étendre à l’infini.

Depuis la COP21, les multinationales européennes à la recherche de packaging coresponsable sont séduites. Au quotidien, nous pouvons offrir un kit de plage à nos bambins, boire notre bière dans un gobelet aux couleurs de notre festival favori, acheter une paire de lunettes de la ligne Dôn, créée par le lunetier nantais Naoned ou encore transférer nos dossiers sur notre clé USB en plastique d’algues …

Mon application préférée est le pot de fleurs retenu par des pépiniéristes. Complètement biodégradable et compostable, l’Algopack® du pot se décompose et fertilise la terre et la plante grâce aux oligoéléments produits en 12 semaines. Mais, je n’ai pas encore trouvé où ils se vendent…. Je poursuis mes recherches et vous tiens au courant

 

 


Pas de commentaires

Laisser un commentaire